Boite à outils

Journées d’échanges techniques des « Gardes Nature de France » du 27 et 28 octobre 2018 en Scarpe-Escaut

05.11.2018 | Ecogardes

Les écogardes du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, ont pour cette année 2018 organisé les journées d’échanges techniques ainsi que l’Assemblée Générale de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels protégés de France appelée « Gardes Nature de France » du 27 et 28 octobre 2018. En effet, ces dernières ont eu sur le territoire du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut et plus précisément dans la commune de Marchiennes.
Membres de l’association depuis sa création en 2010, les écogardes participent chaque année à cet évènement annuel. Qui consiste, en l’espace de deux jours, à échanger avec leurs homologues des autres structures françaises : Parcs Nationaux, Réserves Naturels, Parcs Naturels Régionaux etc… sur des thématiques techniques diverses et variées. Trois visites de terrain ont étaient donc organisées durant ce week-end :
•     La Visite de la Tourbière de Vred, par Yann Dulondel du PNRSE et gestionnaire de la Réserve Naturel Régionale située à Vred.
•    La Visite du Terril des Argales, par Léa Lemaire du CD59 co-référente de cet Espace Naturel Sensible situé à Rieulay géré par le Département du Nord.
•    La Visite du Pré des Nonnettes, par Yves Dugauquier du PNRSE et gestionnaire de la RNR située à Marchiennes.
Ces visites permettent aux membres présents de découvrir un territoire, mais aussi de se rendre compte des différentes problématiques qui peuvent être rencontrées et souvent partagées. Ainsi, cette année les écogardes, les gestionnaires des sites du PNRSE et les gardes départementaux du Nord ont eu la chance de pouvoir faire découvrir une partie du patrimoine naturel qu’ils préservent.
Parcourir la tourbière de Vred fut le moment d’échanger sur les problématiques de gestion d’une tourbière et sur les différents conflits d’usage du site... Cette visite a était également l’occasion d’en présenter sa richesse écologique avec près de 300 espèces végétale dont 18 protégés, 98 espèces d’oiseaux, 6 espèces d’amphibiens dont  la « Grenouille des Champs / Rana arvalis » qui est une espèce en danger critique d’extinction sur la liste rouge des amphibiens de France.
 La présentation de L’ENS du Terril des Argales, a permis d’une part d’exposer le contexte historique minier du territoire, et donc la présence et l’origine des terrils dans notre région.  D’autre part d’exposer la richesse écologique actuelle dû aux microclimats bien marqués sur ces sites totalement d’origine anthropique. Nous retiendrons que le terril des Argales s’est montré pour certains gardes comme l’exemple idéal à suivre pour la reconversion de friches industrielles que chacun peut rencontrer dans son secteur sous diverses formes.
Le pré des Nonettes, dont la gestion est coordonnée par le PNRSE et qui entretient un partenariat avec les usagers du site tel que:
•    l’association de chasse et pêche.
•    les associations de protection de la nature chargées de certains suivis naturalistes.
•    Un agriculteur ayant pour mission d’exercer une rotation de fauche tardive sur les parcelles du pré puis d’en valoriser les produits de coupe, ici utilisé pour l’alimentation du bétail.
Cette gestion quelque peu complexe permet d’entretenir une richesse écologique exceptionnelle sur les 17ha de la Réserve Naturel Régional contenant une quinzaine d’espèces végétales protégées au niveau régional, 25 espèces d'odonates, 7 espèces d'orthoptères,  16 espèces de mollusques aquatiques, 10 espèces de mollusques terrestres ainsi que 71 espèces de coléoptères.
Ces différents sites riches en biodiversité ont donc permis d’exposer en peu de temps une petite mais importante partie des différentes mosaïques de milieux présents dans la région englobant zones humides, boisements, milieux secs et rocailleux, prairie etc…
Il sera également important de noter, la présence de M. Dujardin Jean-Marc, Conseiller Régional et membre du bureau du Syndicat mixte du Parc Naturel Régional Scarpe-Escaut, de Mme Frackowiak Séverine, Adjointe au cadre de vie et à l’Environnement de la ville de Marchiennes, ainsi que de Mme Dehaene Bernadette, Conseillère et Déléguée titulaire au PNRSE. Ces représentants du parc et du territoire ont accueilli les membres de l’association et présenter le parc. Ils n’ont pas manqué de rappeler  l’importance du travail des gardes nature en France et donc la création de l’Association des Gardes d’Espaces Naturels Protégés de France.
Pour conclure, cette rencontre fut une expérience très enrichissante qui a permis au Parc Naturel Régional Scarpe Escaut ainsi qu’aux écogardes et gestionnaires de sites d’être connu et reconnu à travers les différentes structures qui emploient des gardes.

Commentaires

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
Cartesinteractives