Boite à outils

Comment communiquer sur la gestion différenciée ?

Plus de 60 personnes, élus et techniciens des communes et des intercommunalités se sont réunies ce 7 décembre 2017 à Wallers-Arenberg pour mieux communiquer avec les habitants sur la gestion différenciée.

« Il y a un an, c’est dans ma commune, à Aubry-du-Hainaut,  que nous avions réuni 130 élus et responsables des services espaces verts lors d’une demi-journée d’informations sur l’évolution de la réglementation liée à l’utilisation de produits phytosanitaires », rappelle Raymond Zingraff, vice-président du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, en charge du développement économique. « A cette occasion, nous avions demandé les sujets sur lesquels les communes souhaitaient être accompagnées par le Parc. Trois attentes avaient été exprimées auxquelles nous avons répondu avec une demi-journée sur l’entretien des espaces difficiles comme les cimetières et les terrains de sport (55 participants), une autre sur la démonstration de matériel technique (45 personnes)  et aujourd’hui sur la communication auprès des habitants ».  

Car toutes les communes connaissent  des réactions de leurs habitants devant ce qu’ils pourraient percevoir comme une gestion négligée des espaces verts. Comment expliquer la présence de « mauvaises herbes », notamment dans des lieux de recueil comme les cimetières ? Comment convaincre les habitants et changer leur regard ? Julie Chauvigné de la Mission Gestion Différenciée a démontré, sur la base de plusieurs enquêtes réalisées en France auprès de la population, que peu d’habitants font le lien entre diminution de la biodiversité et usage de produits phytosanitaires mais qu’une grande majorité est très attentive à son cadre de vie et aux plantations dans la commune. La clé du succès d’une communication avec les habitants ? Construire un argumentaire partagé avec les élus et l’ensemble des services de la commune autour des valeurs (ce qui motive le discours), de  l’utilité (afin que chacun puisse trouver l’utilité du changement de pratique) et de la capacité (être compréhensible par tous). La spécialiste de la gestion différenciée a  dévoilé plusieurs actions de communication exemplaires de communes, comme des expositions, des animations auprès du public et des scolaires, des démarches participatives (plantations volontaires, fleurissement de pieds d’arbre, vigie-nature, etc. Ont également été présentées les stratégies de Monchecourt et d'Aubry du Hainaut. 

Vous voulez en savoir davantage ? Téléchargez le Guide réalisé par le Pôle wallon Gestion différenciée. C’est une véritable source d’inspirations pour monter des actions de communication sur la gestion différenciée. (voir colonne de téléchargement sur la droite).

A voir également, les 5 vidéos réalisées par le Parc naturel régional du Vexin français pour changer notre regard sur les "mauvaises herbes".

Information & Contact : Aurore Dlugon - 03 27 19 19 70

Interactive maps