Boite à outils

Devenez Eco-Jardinier du Parc naturel

Vous êtes un(e) habitant(e), une association, une école, une entreprise du Parc naturel transfrontalier du Hainaut. Vous avez envie d'échanger sur des astuces au jardin, de partager des moments conviviaux: visite de jardins, ateliers, formations, trocs aux plantes... Vous souhaitez apprendre à jardiner sans pesticide, découvrir les bienfaits des "mauvaises herbes" et faire de votre jardin un oasis de biodiversité ? Rejoignez le réseau des Eco-Jardiniers!

Aujourd'hui, près de 200 jardiniers amateurs, habitants du Parc naturel transfrontalier du Hainaut (France et Belgique), se sont engagés à adopter quelques gestes simples et respectueux de l'environnement dans leur jardin en signant la charte des Eco-jardins.


Etre Eco-jardinier c'est quoi?

  • Je jardine sans pesticide et je favorise les engrais à base de produits naturels, comme le compostage.
  • J'augmente le potentiel de biodiversité de mon jardin.
  • Je privilégie une faune et une flore locales diversifiées (haies variées, mares, vergers, prairies fleuries... ).
  • Je partager et échange mes savoir-faire et expériences.
  • J'affiche la plaque Éco-Jardins de manière visible et j'encourage mon voisinage à des pratiques similaires ou à rejoindre le réseau.
 

Vous voulez rejoindre le réseau des Eco-jardins et être accompagné (visites à domicile, conseils personnalisés) ou simplement faire partie de la newsletter "les échos des jardins" pour connaitre les actualités sur cette thématique?

Contactez-nous!

Consultez les trucs et astuces des éco-jardiniers et retrouvez à droite dans la rubrique documentation :

  • La charte des Eco-Jardins du Parc naturel à télécharger.
  • Le flyer de demande d'adhésion au réseau.

 

Ces documents sont à votre disposition, vous pouvez les diffuser largement auprès de vos amis, voisins, collègues....

 logo_eco-jardins_2016_0.jpg

 Rejoignez-nous sur la Page "Jardin au Naturel"

 

Interactive maps

Le saviez-vous?

Coquelicot!

Les Gaulois auraient donné ce nom de "coquelicot" par analogie au chant du coq "cocorico"et par la ressemblance colorée entre la crête du volatile et les pétales de la fleur.