Boite à outils

Fresnes-sur-Escaut veut "RENOUER" avec son quartier

"RENOUER" (RENOuvellement Urbain et Ecologique des espaces Ruraux), projet initié conjointement par Espaces naturels régionaux et les 3 Parcs naturels régionaux du Nord-Pas de Calais, est lancé à Fresnes-sur-Escaut.

Fresnes-sur-Escaut, ville de l'ancien Bassin Minier, possède un patrimoine minier important. La commune s’est donc portée volontaire pour le projet RENOUER en proposant de travailler sur le château des Douaniers, un édifice qui se dégrade mais doté d'une forte valeur symbolique et situé dans le quartier du Trieu. Ce quartier est marqué par de nombreux espaces ouverts et se trouve relativement excentré du centre-ville.

Cette étude menée par des architectes, urbanistes, paysagistes et programmistes parisiens concerne deux échelles d’intervention :

  • Établir un programme définissant des grands principes d'aménagement pour le quartier (pour le désenclaver, le restructurer et le revaloriser)

  • Établir un programme technique et financier de rénovation et de reconversion du Château

Que va devenir le Château des Douaniers ? Quelle place aura-t-il dans le quartier ?

Ce sont les questions auxquelles tente de répondre le bureau d’étude avec les habitants du quartier pour donner du sens au projet. Pour ce faire, une réunion d’information et des permanences ont été réalisées pour rencontrer et discuter avec les habitants.

La mise en place le 2 avril prochain d’un atelier animé par le bureau d’étude, avec les habitants et les élus, permettra aux habitants de s’exprimer sur leurs besoins et leurs envies et de dégager des pistes pour un nouvel usage du château.

En parallèle, des associations et des artistes travaillent sur le thème des jardins, avec les habitants du quartier du Trieu pour les réunir autour de ce projet et les faire participer.

 

Interactive maps

Vidéo

RENOUER : Fresnes sur l'Escaut Vidéothèque

Documentation

Le saviez-vous?

Le château des Douaniers est un édifice marquant le patrimoine minier du 18ème siècle. Construit en 1760 par le Vicomte Desandrouins comme résidence d’été, il cumule les usages en passant de siège de la Compagnie des Houillères à un bureau des Douanes puis à une ferme.

Depuis 1982, il figure à l’inventaire des Monuments Historiques pour sa toiture, sa façade ainsi que ses décorations intérieures.