Boite à outils

La chronique de Gourmandise – épisode 2 : un resto en amoureux

En ce mois de février, j'ai la flemme... Même s'il ne fait pas franchement froid, j'ai envie d'être chouchoutée et côté cuisine, de mettre les pieds sous la table (de préférence, une bonne table, bien sûr !). Quoi de mieux que réserver un petit resto du coin, et pourquoi pas une table pour deux à la Saint-Valentin...

Entre les nombreuses bonnes adresses du Parc, mon coeur balance. J'ai envie de déguster les produits locaux comme je n'ai pas l'habitude de les cuisiner moi-même. Si je vais au resto, autant faire des découvertes et sortir de ce que je concote à la maison. Pourquoi ne pas tester l'Auberge de la Croix-ou-Pile à Beuvry-la-Forêt ? Comme elle est au coeur de la forêt de Marchiennes, ça peut être l'occasion de faire une bonne balade avant de s'attabler et commander un menu Scarpe-Escaut. En partenariat avec le Parc, cette formule invite à découvrir des recettes élaborées à partir des produits du terroir dans un cadre exceptionnel. le menu Scarpe-Escaut est également proposé par le traiteur Autrement Bon à Millonfosse qui a par ailleurs été lui aussi primé au Jury des Fins Gourmets il y a quelques années. Ca peut être sympa aussi de se faire livrer directement à la maison et profiter d'un plat de restaurant sans quitter son chez-soi. J'ai aussi repéré l'Auberge du Bord des Eaux à Mortagne-du-Nord où un menu spécial St-Valentin est proposé. Les gérants sont des ambassadeurs incontournables du territoire, signataires de la Charte Européenne du Tourisme Durable. Faits maison, les plats à la carte allient tradition et terroir.

D'ici le 14 février, j'ai encore un peu de temps pour faire mon choix... Après tout, pourquoi ne pas faire plusieurs restos ? 2016 étant une année bissextile, le mois de février compte plus de jours que d'habitude !

Pour tenir, voici une recette sur le pouce à élaborer avec des endives de pleine terre marquées Parc et à relever avec un peu d'huile essentielle de citron. J'ai découvert ça en entendant parler du projet de Planète Aroma qui devrait voir le jour dans le coin bientôt. A suivre...

Gourmandise

Recette de la salade d’endives de terre à l’huile essentielle de citron

proposée par Planète Aroma, porteur de projet sur le Valenciennois

 

Pour 4 personnes, que faut-il ?

- 1,2 kg d’endives de terre

- 1 échalote

- Persil, ciboulette

- 3 gouttes d’huile essentielle bio de citron (selon le goût, ajouter ou retirer une goutte, mais attention, l’huile essentielle étant très concentrée, gare à la surdose !)

- Sel, poivre

- Pour la vinaigrette : 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou d’huile de noix et 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès ou de cidre

 

Comment faire ?

- Nettoyer, effeuiller et retirer le cœur de l’endive pour limiter l’amertume.

- Couper les feuilles en fines lamelles.

- Mettre le tout dans un récipient. Ajouter l’échalote coupée en morceau, le persil et la ciboulette. Saler et poivrer selon le goût.

- Pour la vinaigrette : dans un récipient, mélanger 2 cuillères à soupe d’huile d’olive ou d’huile de noix et 2 cuillères à soupe de vinaigre de Xérès ou de cidre. Y ajouter 3 gouttes d’huile essentielle de citron.

- Mélanger le tout avec les feuilles d’endives précédemment préparées.

- Servir.

Régalez-vous !

Interactive maps

Le saviez-vous?

Les huiles essentielles ne servent pas que pour la médecine, le bain… elles sont de plus en plus utilisées dans le domaine de la cuisine afin de varier les goûts. Il faut toujours diluer les huiles essentielles et ne jamais les ingérer pures.

Vérifiez si vous n’êtes pas allergiques avant de les utiliser, que ce soit dans le domaine de la cuisine ou de l’aromathérapie. Pour les femmes enceintes, les bébés et les jeunes enfants : seules les huiles essentielles ne comportant pas de risque toxique doivent être utilisées. Il faut respecter les dosages indiqués dans les recettes, car les huiles essentielles sont extrêmement concentrées.

Sorties

  • Marché des producteurs locaux transfrontaliers - Condé-sur-l'Escaut