Boite à outils

Les sorties de l'observatoire photographique : balade paysagère à Vieux Condé

"L'eau, la mine et le paysage", c'est ainsi qu'a été baptisée la balade paysagère qui s'est déroulée samedi 27 juin à Vieux Condé sous un soleil radieux.

Nicolas Selva, paysagiste indépendant, a apporté des clefs de lecture de ce territoire qu’il connait parfaitement, dont le paysage a été marqué par l’exploitation de la mine depuis 1720. Cartes et photographiques anciennes à l’appui, il a remonté le temps depuis l’époque où l’Escaut était encore un fleuve sinueux et au libre cours.

Tout au long de la promenade, les vestiges du passé minier ont été révélés aux participants. Les infrastructures affectées au transport du charbon d’abord : l’ancienne gare dont il ne reste que le poste d’aiguillage, l’ancienne gare d’eau, la voie verrée Somain-Péruweltz, devenue un itinéraire de promenade donnant à voir parfois de manière surrélevée sur le cœur du tissu urbain, les arrières de jardins. Les sites d’extraction ensuite : dans les années 1980, la commune a fait installer des plaques afin de marquer l’emplacement des nombreuses fosses minières creusées pour la recherche et l’exploitation du charbon. Il ne subsiste de l’ancien site d’extraction de l’Avaleresse que le terril en partie exploité comme carrière et une partie du mur d’enceinte.

Aujourd’hui, la végétation a transfiguré le paysage industriel de l’époque d’exploitation. Elle accompagne en partie la promenade, déborde des jardins, boise le terril, habille le Jard et l’ancienne gare d’eau de la fosse et la transforme en étang bucolique où surnagent les nénuphars et se croisent pêcheurs et promeneurs.

Les diverses constructions issues de notre société moderne se mélangent par ailleurs avec ces traces du passé : bâtiments et sites d’activités, commerciaux, pavillons cotoient le terril, le cavalier, les bâtiments anciens. Il devient difficile de lire et décrypter le paysage.

Cette balade « hors des sentiers battus » a également donné à voir un échantillon des différents types d’habitats miniers construits par les sociétés d’exploitation minière pour les mineurs : corons, cités jardins, cités d’habitation plus moderne.

L’eau et l’art ont également contribué à agrémenter la promenade puisque les œuvres d’art implantées le long du Jard, de la gare d’eau lors de l’opération « Mine d’art en sentier » ont apporté une touche d’insolite à la balade.

D’autres sorties de l’observatoire sont prévues d’ici fin 2015 : n’hésitez pas à consulter le programme.

Interactive maps