Boite à outils

Sortie du Livre blanc “L’innovation dans les Parcs naturels régionaux” à quelques semaines du lancement de la COP21

Le Livre blanc “L’innovation dans les Parcs naturels régionaux” qui sort au cœur de la Semaine de l’innovation publique *… et à quelques semaines du lancement de la COP21, atteste que l’innovation est, pour les Parcs, une des approches nécessaires pour répondre aux grands défis sociétaux du XXIe s. — dont la lutte contre le changement climatique.

Actions innovantes, nouvelles approches expérimentales ou exemplaires… cette publication montre au travers d’exemples concrets, la réalité de l’innovation dans les Parcs et fixe les perspectives de travail collectif des 51 Parcs sur ce facteur de progrès social, économique et environnemental.
Pour Jean-Louis Joseph, président de la Fédération des Parcs naturels régionaux de France :  “Ce Livre blanc présente les convictions qui animent notre réseau national mais ouvre aussi un nouveau chapitre ambitieux : intensifier et diffuser plus rapidement et plus largement les résultats et méthodes de nos expérimentations car nos 51 Parcs portent une innovation d’anticipation propre à répondre aux grands enjeux de demain et à participer à la construction des territoires de 2020.”

Les Parcs se sont inscrits —dès leur instauration en 1967 ! —dans une dynamique d’innovation tant dans le domaine de l’innovation et de la recherche qu’en matière de politiques environnementales, énergétiques ou d’aménagement du territoire… Précurseurs en matière de conciliation des activités humaines avec la préservation de la nature et la valorisation des patrimoines, les Parcs territoires « laboratoires » portent en eux la « fibre implicite de l’innovation » qu’ils mettent aujourd’hui au service de nouveaux enjeux et défis sociétaux d’envergure.

Passant de leur mission originelle « d’expérimentation et de participation à des programmes de recherche » à une approche renforcée et plus large, les actions des Parcs s’appliquent à des domaines aussi divers que la gestion économe de l’énergie ou de l’eau, l’épanouissement des êtres humains et le développement équitable des activités dans les territoires, la sauvegarde de la biodiversité, le renouveau des modèles économiques … qu’à des questions aussi précises que la préservation du foncier agricole et des paysages, l’utilisation économe des matières naturelles pour la construction, l’expérimentation de technologies d’information pour désenclaver les territoires de montagne, les procédures adaptées de lotissement prenant en compte le contexte environnemental...

Un certain nombre de politiques publiques qui s’appliquent aujourd’hui sur l’ensemble des territoires français ont d’ailleurs été inventées et expérimentées dans les Parcs !  Par exemple, les mesures agri-environnementales, les Plans climat énergie territoriaux, le conseil architectural aux particuliers, les Atlas de la biodiversité communale…souligne Jean-Louis Joseph. Pour lui les 51 Parcs naturels régionaux (15% du territoire national métropolitain et d’outre-mer) représentent un des outils clefs de la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Transition Écologique vers un Développement Durable 2015-2020, de la Stratégie Nationale de la Biodiversité et de l’avenir des territoires ruraux. Ils sont également le relais des stratégies régionales qui seront portées par les grands schémas régionaux d’aménagement et de développement des territoires (futurs SRADDET suite à la loi NOTRe et MAPTAM, Stratégies de spécialisation intelligente-SRI 3S, …).
L’État et les Régions peuvent et doivent utiliser les Parcs comme des outils de test puis de mise en œuvre de leurs stratégies nationales ou régionales. Il est donc essentiel de faire reconnaître notre dimension territoriale de l’innovation. Par leur connaissance du territoire, leur ingénierie territoriale, leurs réseaux, les Parcs constituent des opérateurs indispensables pour faire émerger cette innovation.

Aujourd’hui la volonté des Parcs est d’accentuer et d’élargir ces coopérations et partenariats avec l’Etat et les grands établissements publics, les centres nationaux de recherche, comme de s’inscrire dans les stratégies européennes et les plans régionaux d’innovation, de mettre en place des conventions ou partenariats nationaux de l’innovation, ou encore de prendre leur place dans « le réseau des ateliers de la créativité et de l’innovation par les usages » pour capitaliser, densifier et dynamiser les différentes initiatives existantes dans les Parcs en matière d’innovation et d’expérimentation…

 

Le Livre Blanc de l’innovation dans les Parcs naturels régionauxtéléchargeable sur le site


 

Interactive maps