Boite à outils

Un saule têtard dans le jardin, pourquoi pas ?

Chaque année, entre 200 et 400 perches de saules sont distribuées aux habitants des communes du Parc naturel régional lors de l’opération régionale Plantons le décor. Cette année, ce sont 600 perches qui pourront être offertes, issues des milieux naturels des communes du Valenciennois et du Douaisis gérés directement par les agents du Parc.

Chaque année, entre 200 et 400 perches de saules sont distribuées aux habitants des communes du Parc naturel régional lors de l’opération régionale Plantons le décor. Cette année, ce sont 600 perches qui pourront être offertes, issues des milieux naturels des communes du Valenciennois et du Douaisis gérés directement par les agents du Parc.  

Emblème du Parc naturel régional Scarpe-Escaut, le saule têtard est une essence très intéressante pour son environnement. En effet,  cet arbre régule naturellement  le niveau d’eau des zones humides car il a besoin de beaucoup d’eau pour sa croissance et présente donc un grand intérêt dans les parties de jardin plus humides. Il pourra donc être planté idéalement dans le fond du jardin, près d’une mare ou au bord de fossés et ainsi contribuera dans le même temps au maintien des berges. De par les cavités qui se forment dans son tronc au fur et à mesure qu’il vieillit, il permettra d’accueillir la faune cavernicole et contribuera ainsi à la préservation de la biodiversité. Il accueillera notamment passereaux et chouettes.

Typique de Scarpe-Escaut, puisqu’ici les terres sont humides, le saule têtard est l’objet de nombreux programmes de plantation, de taille ou de restauration soutenus par le syndicat mixte du Parc naturel régional. En dix années, 3000 vieux saules ont pu être restaurés et 6000 autres replantés en Scarpe-Escaut. Son bois peut être valorisé par la suite en bois bûches ou bois énergie (plaquettes).

Vous êtes intéressés par la plantation de saules dans votre jardin ou le long de vos prairies ? Faite le savoir à François Carlier avant le 10 février pour une mise à disposition des saules le 15 février 2014. Les perches, d’une hauteur de 3,5 m et d’environ 5 à 10 cm de diamètre peuvent être plantées tous les 10 mètres, idéalement en bordure de fossés. L’arbre prendra forme au bout de 4 années puis nécessitera un léger entretien tous les 7 ans.  

Plus d’informations et réservations auprès de François Carlier, f.carlier@pnr-scarpe-escaut.fr, tél. : 03.27.19.19.78.

Interactive maps

Vidéo

Histoire de Saules en Scarpe-Escaut Vidéothèque