Boite à outils

Une gouvernance adaptée

Comment gérer un parc naturel transfrontalier ? La réponse n’est pas évidente ! Même si le Parc Scarpe-Escaut et son voisin wallon partagent des aspects tels qu’une seule langue, un territoire commun, des missions proches, les mêmes objectifs, il faut bien se souvenir qu’on est à cheval sur deux pays. Cela signifie des réglementations différentes, une complexité qu’il faut surmonter avec imagination et patience pour mener à terme les projets transfrontaliers.

Le Parc naturel transfrontalier du Hainaut s’appuie sur une gouvernance sans structuration juridique, mais basée sur la concertation régulière entre les niveaux politiques et techniques des deux parcs. Une convention de partenariat officialise la démarche transfrontalière et définit ses modes de concertation.

Au niveau technique, les directions des deux parcs se rencontrent mensuellement pour traiter les principaux dossiers gérés en transfrontalier. Par ailleurs, les responsables de chaque mission et les équipes en général travaillent en coordination les projets programmés en transfrontalier.

Au niveau politique, les élus du Parc naturel transfrontalier du Hainaut ont l’occasion de se retrouver pour débattre et prendre des décisions dans deux instances :

  • L'Assemblée plénière transfrontalière : cet événement annuel rassemble les représentants politiques de deux parcs naturels afin de favoriser les échanges et traiter un aspect particulier en lien avec le transfrontalier.
  • Le Bureau transfrontalier : il s’agit d’un organe de concertation se réunissant en moyenne trois fois par an qui décide sur les dossiers d’actualité du Parc naturel transfrontalier du Hainaut. Cette instance est composée de :

- Le Conseil d'administration de la Commission de gestion du Parc naturel des Plaines de l’Escaut : Il représente l’instance décisionnelle du parc wallon. Celle-ci comprend principalement des élus des communes du Parc, de la Province du Hainaut mais aussi des représentants des associations du territoire.

- Le Bureau du Syndicat mixte de gestion du Parc naturel Scarpe-Escaut : Il s’agit de l’instance de décision du parc français, composée à parité d’élus du Conseil régional du Nord-Pas de Calais, du Conseil général du Nord, des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale et des Communes.

- Le Bureau du Syndicat des communes intéressées : Composé par des élus municipaux, c’est l’instance de proposition et de concertation des communes du Parc naturel régional Scarpe-Escaut.

 

 

 

 

Interactive maps