Boite à outils

Une gouvernance transfrontalière

Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut et son voisin wallon, le Parc naturel des Plaines de l'Escaut, couvrent des territoires aux caractéristiques communes, ont des missions proches et des objectifs identiques, etc. Les réglementations cependant sont différentes d'un pays à l'autre, une complexité qu’il faut parfois surmonter avec imagination et patience pour mener à terme les projets transfrontaliers.

La gouvernance du Parc naturel transfrontalier est basée sur la concertation entre les deux parties, dans le respect de l’autonomie de chacun.
Décrite dès 2010 dans une Convention de Partenariat signée entre les deux Parcs naturels, cette gouvernance évolue en 2020 avec la création en cours d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT). Il s’agit ainsi de donner au Bureau Transfrontalier en place depuis 30 ans une assise juridique. Ce Bureau transfrontalier rassemble les représentants des instances décisionnelles des deux Parcs naturels. 
Au plan technique, des réunions régulières entre les équipes des deux versants sont réalisées à plusieurs niveaux pour assurer l’échange d’informations, la coordination et le pilotage dans la mise en place des actions.

 

 

 

 

Interactive maps