Boite à outils

Aux sources de la Scarpe

 

confluence scarpe escaut
Pour trouver les sources de la Scarpe, il faut se rendre à Berles-Monchel, près d'Aubigny-en-Artois. Elle parcourt ensuite 102 kilomètres avant de se jeter dans l’Escaut à Mortagne-du-Nord, juste avant la frontière Belge. Mais pourquoi parle-t-on de Scarpe amont et de Scarpe aval ?

Ecluse de FOrt de Scarpe © PNRSE

Les "sources" de la Scarpe aval : l'écluse de Fort de Scarpe à Douai

Avant le Xème siècle, la Scarpe n’existait pas. C’est sous l’impulsion des Comte de Flandres, afin de favoriser le développement de Douai, que le cours de la Satis fut détourné dans le Scarbus pour former ce que l’on appelle aujourd’hui la Scarpe.

 

Par la suite, avec le développement de la navigation, les principales rivières du Nord furent canalisées et des dérivations créées pour les relier entre elles. C’est ainsi que la Deûle a été connectée artificiellement à la Scarpe au niveau de Douai, la coupant de nouveau en deux : la majeure partie de l’eau venant de l’amont de la Scarpe s’écoule aujourd’hui vers Lille.

Depuis 1830, la Scarpe est définitivement canalisée sur une majorité de son parcours et a globalement l’aspect que l’on connaît aujourd’hui. Les dimensions modestes de la Scarpe aval, on parle de gabarit « Freycinet », on conduit à l’abandon progressif de la navigation commerciale.

 

La Scarpe à Vred-Pecquencourt au XIXè (Archives Départementales du Nord, plan autographe référence 141 J 144).

Plan de la Scarpe, ADF59©Samuel Dhote

 La Scarpe à Warlaing ©PNRSE

La Scarpe à Warlaing

 Elle joue aujourd’hui un rôle important dans la gestion hydraulique à l’échelle départementale. Localement, ses berges ont récemment été réhabilitées par les collectivités locales, ramenant les promeneurs le long de son parcourt. De même, les derniers kilomètres de son linéaire, entre Saint-Amand-les-Eaux et Mortagne-du-Nord, ont été rendus aux bateaux de plaisance, dans l’attente d’une réouverture complète à la navigation et d’une reconnexion écologique à ses affluents, favorable à la vie piscicole.
  

 

Interactive maps

Outils pédagogiques