Boite à outils

Le Marais de Sonneville à Wandignies-Hamage

  

 D’une superficie de 11 hectares, le Marais de Sonneville à Wandignies-Hamage est l’une des prairies humides les mieux conservées de la Plaine de la Scarpe. Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut a acquis ce site en 2001 avec l’objectif de conserver le patrimoine naturel et paysager exceptionnel en y menant une gestion s’appuyant sur une démarche traditionnelle notamment éco-pastorale.

Les prairies marécageuses de la Plaine de la Scarpe étaient autrefois valorisées par le pâturage ou la fauche. Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut a souhaité poursuivre cette tradition. Notre patrimoine régional n’ayant plus de race adaptée à des milieux très humides, il s’est inspiré des expériences de gestion réalisées dans l’Indre et la Gironde avec des bovins de race Aure et St Girons. Cette race a montré son aptitude à évoluer aisément dans les zones humides. Non seulement les Aure et St Girons (dites « Casta ») se satisfont d’un régime alimentaire relativement pauvre et peu appétant, mais elles présentent aussi des qualités bouchères. 

 

Le Parc concilie la préservation des richesses naturelles avec le développement d’une activité agricole respectueuse du milieu. 

Les Casta y pâturent de fin avril à début novembre et se sont adaptées sans problème aux conditions de la prairie. Plus de 25 veaux sont nés depuis 1996, permettant à un éleveur d’en tirer un revenu. Il reste dans les prochaines années, au-delà de l’expérience acquise, à valoriser la qualité de la production bouchère.

 

Afin de préserver l’intégralité des milieux présents sur le Marais de Sonneville, le Parc naturel régional Scarpe-Escaut mène également d’autres types d’opérations de gestion : entretien traditionnel des vieux saules, maintien du réseau hydraulique historique, fauche de la roselière,etc…

 Lézard vivipare
 

Le suivi écologique mené depuis 1996 sur le site met en évidence que la gestion menée, notamment le pâturage pratiqué par des Casta, permet de maintenir et de développer les habitats naturels en place portant à 170 le nombre d’espèces végétales présentes.

Le Marais de Sonneville est composé d’une mosaïque de végétations prairiales assez rases, palustres hautes (cariçaies, jonçaies, roselières) et aquatiques (mares-abreuvoirs, fossés de drainage, ancienne mare de chasse). Cette richesse est reconnue au niveau européen comme en témoigne son inscription au réseau Natura 2000.

 Apium

En savoir + sur la biodiversité du Marais de Sonneville

Interactive maps

Le saviez-vous?

La "Casta" ne manque pas d'aplomb !

Traditionnellement menée en alpage durant l’été, la Casta est appréciée pour sa rusticité, son aplomb solide, sa démarche souple et rapide, la richesse de son lait et la qualité gustative de ses veaux. Mais en moins d’un siècle, le nombre de femelles Casta en âge de reproduire a chuté de 30 000 à 53 têtes. L’Institut de l’Élevage et des éleveurs se mobilisent pour mener des actions de sauvegarde de cette race bovine française à faible effectif dans le monde. Originaire des Pyrénées Centrales, la race bovine « Aure et St Girons » ou « Casta » est de couleur grise (couleur chataîgne, d'où "Casta").