Boite à outils

Le Vivier de Rodignies à Flines-les-Mortagne

Aquarelle du Vivier de Rodignies ©Ph. Vanardois

Situé à Flines-les-Mortagne, commune classée Parc naturel régional, le Vivier de Rodignies est un espace naturel de 6,479 hectares acquis par le Syndicat mixte du Parc naturel régional Scarpe-Escaut en 2002. Il est inscrit dans une Zone naturelle d'intérêt faunistique et floristique (ZNIEFF) et dans une Zone de protection spéciale (ZPS).

Le Vivier de Rodignies constitue une zone marécageuse longée à l’est et au sud par la Calonne (petit cours d’eau affluent du Jard, lui-même affluent de l’Escaut) et parcourue de nombreux fossés de drainage, parallèles et rapprochés, qui individualisent de petites parcelles linéaires. Le canal de l’Escaut s’écoule à environ 350 m au sud.Deux massifs forestiers s’étendent à proximité : celui de Flines-les-Mortagne, au nord, et celui de Raismes-St-Amand-Wallers, au sud. Le site côtoie également le Bois des Poteries, à l’ouest. 

  Grenouille verte
 Bruant jaune (Emberiza citrinella)

  Le caractère humide du Vivier de Rodignies s’est altéré au cours des siècles. Dans les années 40 pourtant, on pouvait s’y déplacer en barque lors des inondations du secteur.

Le Vivier de Rodignies fut drainé et aménagé par les moines au Moyen Age pour permettre aux poissons remontant l’Escaut via la Calonne, d’y frayer. Aujourd’hui, ce rôle de vivier n’est plus exercé, notamment à cause de la baisse du niveau d’eau de l’Escaut, de l’extension naturelle des saulaies et du comblement des fossés. 

Le site se présente comme un ensemble écologique assez vaste où se combinent de nombreux habitats tels que prairies humides inondables, mégaphorbiaies, roselières, peupleraies, mares et étangs drainés par un réseau de fossés très denses en « arêtes de poisson ». 

 

 Stella des marais (Stellarias palustris)
 En savoir + sur la biodiversité du Vivier de Rodignies
Interactive maps