Boite à outils

Mieux connaître nos relations avec les zones humides

Quels sont les liens que nous tissons avec les zones humides, ici, en Scarpe-Escaut ? Archéologues, géographes, historiens et autres chercheurs planchent sur la relation entre l’homme et les zones humides.

Déjà reconnues zones humides d’importance majeure à l’échelle nationale, les plaines de la Scarpe et du bas Escaut peuvent prétendre à une reconnaissance internationale à travers la labellisation Ramsar. Le Parc naturel régional Scarpe Escaut a ainsi entamé une démarche de candidature à ce label en mai 2017. 

Le 21 septembre dernier, un groupe de travail rassemblant associations locales et chercheurs s'est réuni à la maison du Parc. Le thème des échanges ? La relation historique et actuelle entre l’homme et les zones humides (usages historiques, traditions culturelles, etc.). Cette première réunion ainsi que les travaux d’une universitaire de Valenciennes sur la géohistoire de la vallée du Haut-Escaut permettent de mieux appréhender les valeurs sociales et culturelles des zones humides sur ce territoire et contribuer ainsi au dossier de candidature.

Contact et informations : Mathilde Bouret - m.bouret@pnr-scarpe-escaut.fr 

Interactive maps

Le saviez-vous?

Plus qu’un simple titre international favorable à l’attractivité du territoire, le processus d’obtention du label Ramsar permet la mise en œuvre d’une démarche de mobilisation, de gouvernance et d’animation d’un projet fédérateur (acteurs professionnels, élus, institutions, habitants et même l’international) autour des axes Scarpe et Escaut. La labellisation Ramsar permettrait de faire émerger ou poursuivre de manière coordonnée et concertée divers projets de notre territoire tels que le développement de l’attractivité touristique, le développement d’une agriculture identitaire en zone humide, la valorisation des usages hérités, etc.