Boite à outils

Le Marais du Val de Vergne à Hergnies/Wiers

Un site marqué par une histoire

Le marais du Val de Vergne est une vaste zone humide de la vallée de l'Escaut de près de 50 hectares. 

A l’origine, et avant toute intervention humaine, le secteur, intégré dans la vallée de la Vergne, était un ensemble de prairies humides inondables qui constituaient de vastes zones d’expansions de crues naturelles de la Vergne. Ces prairies étaient occupées principalement par des élevages d'oies, autrefois largement répandus sur la commune.

De 1773 à 1775, le Duc de Croÿ fit canaliser le Jard et aménager la Vergne afin de drainer et assécher les terres en rejetant les eaux dans l'Escaut .

Les surfaces agricoles de la commune autrefois importantes n’ont ensuite cessé de régresser. entre le XVIII ème siècle et aujourd’hui.

D'autre part, plusieurs passerelles de douanier du XVIIè siècle , autrefois utiliser  par les contrebandiers pour faire passer les marchandises de l'autre côté de la frontière, sont visibles à proximité du site. elles représentaient une zone de contact entre la France et la Belgique qu'il fallait surveiller jour et nuit.

 

 
 

[Le Saule têtard]

Nos ancêtres l'avaient planté en bordure des rivières et fossés : les racines  enchevêtrées et traçantes maintiennent la berge tandis que les branches servaient de litière aux animaux en étable ou à la réalisation de fascines pour le maintien de certaines berges. Taillé en têtard, le saule est un véritable refuge pour la biodiversité : en vieillissant et à force de tailles répétées, l'arbre et sa tête évoluent, la cicatrisation des coupes sont plus difficiles, des champignons s'installent et "attaquent" le bois. Des cavités se creusent dans l'arbre et attirent beaucoup d'oiseaux (mésanges, chouettes chevêches, pics...) et de mammifères (chauve-souris, lérots, hérissons, belettes, hermines...)

 
 
 

Le Parc naturel régional Scarpe-Escaut et la commune d’Hergnies gèrent ensemble le Marais du Val de Vergne.

Ils mettent en œuvre et coordonnent l’ensemble des activités sur ce site protégé. Ils coordonnent les relations et les actions de gestion entre les différents usagers du site qu’il s’agisse des pêcheurs, chasseurs, agriculteurs, promeneurs ou encore des riverains.

 

 
Interactive maps