Boite à outils

Protégeons la couleuvre helvétique

Communément appelée couleuvre à collier, cette espèce protégée est totalement inoffensive pour l'homme.

Dans la famille des serpents, connaissez-vous la couleuvre à collier ? Facilement reconnaissable, elle est aujourd’hui en voie de disparition. Pourquoi ? Parce qu’on détruit les lieux qu’elle habite (les zones humides) et qu’on la tue en la croyant dangereuse pour l’homme.

Toutes les couleuvres à collier portent une tache jaune en anneau autour du cou (parfois, cette marque est orange, blanche ou rose) bordée vers l’arrière par des plages noires plus ou moins triangulaires. Et toutes les couleuvres sont inoffensives pour l’homme malgré leur taille pouvant aller jusqu’à 120 centimètres.
Se nourrissant de crapauds, grenouilles, tritons et poissons, la couleuvre à collier habite dans les zones humides (étangs, marais, tourbières, bords de rivières, mares, fossés, prés, etc.). On la trouve également dans les jardins, souvent à proximité des composts. Peu visible en hiver (elle hiberne), cette espèce discrète se rencontre parfois au printemps lors des accouplements. Elle peut pondre entre 10 et 50 œufs qui écloront entre août et septembre. 

Interactive maps

Le saviez-vous?