Boite à outils

Juin 2019 - Journée SPIPOLL : Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs

Le SPIPOLL est la réalisation d’une collection de photos des insectes pollinisateurs, permettant d’aider les scientifiques à obtenir des données qualitatives et quantitatives sur les insectes pollinisateurs et autres insectes floricoles en France. Il permet de mesurer les variations de la diversité de ces insectes et de la structure des réseaux de pollinisation, sur l’ensemble du territoire.

Dans le cadre de la deuxième édition de l’opération des « Enquêteurs du jardin » et pour faire suite à la conférence sur les abeilles sauvages, la journée du 21 juin était spécifiquement dédiée à la présentation de la science participative du Suivi Photographique des Insectes POLLinisateurs, SPIPOLL.

Le rendez-vous était donné à Marchiennes pour une présentation de la Réserve Naturelle régionale du Près des Nonnettes, par son gestionnaire Yves Dugauquier. Sur cette prairie humide, le maintien d’une activité agricole traditionnelle associé à la mise en place d’une gestion conservatoire et d'une chasse raisonnée a favorisé l’existence d’une grande diversité d’habitats naturels à l’origine de la présence de nombreuses espèces végétales et animales d’intérêt patrimonial.

Franck Lecocq, animateur du Conservatoire des Espaces Naturels, a pris le relais pour faire un rappel sur les insectes et la pollinisation et donner quelques critères pour repérer facilement les différents ordres des insectes.

- Diptères (dip : deux, ptères : ailes) comme les  mouches, syrphes… : yeux énormes, antennes courtes, 1 paire d’ailes. Les syrphes par exemple, sont souvent mimétiques aux abeilles sauvages ou aux guêpes.

- Coléoptères (coléo : étui, ptères : ailes) comme les coccinelles, scarabés… : la 1ère paire d’ailes, dure comme une carapace, protège la 2ème paire d’ailes qui leur permet de voler.

- Lépidoptères (lépido : écailles, ptères : ailes) comme les papillons : grandes ailes aux microscopiques écailles colorées.

Papillon de jour : au repos, les ailes sont repliées à l’arrière du corps.

Papillon de nuit : au repos, les ailes sont à plat.

- Hyménoptères (hyméno : membrane, ptères : ailes) comme les bourdons, abeilles : 2 paires d’ailes membraneuses avec des yeux situés sur le côté de la tête et de longues antennes.

Zoom sur les abeilles sauvages ici 

 Une fois les généralités exposées, place à l’action !

Munis d’un appareil photo, pendant 20mn précisément, les participants ont photographié toutes les espèces se posant sur une plante en fleur de leur choix. Au préalable, il est nécessaire de prendre en photo la fleur en gros plan, puis la fleur dans son environnement.  

 Ensuite viens le travail de recadrage des photos, zoom sur chacun des insectes, tête en haut ! Une seule photo à sélectionner pour chaque insecte.

 Pour finir, une fois cette tâche effectuée, se connecter au site spipoll.fr, télécharger les photos et utiliser la clé de détermination afin d’identifier les espèces en vous laissant guider.

A noter, toutes les données sont vérifiées et validées préalablement à l’envoi au Muséum d’histoire naturelle. Une personne ressource est là pour vous indiquer si jamais vous vous êtes trompés.

 

Alors, à vos appareils photos !

Interactive maps

Documentation