Boite à outils

Une filière en place depuis 2010

Depuis 2010, des agriculteurs sont à la base d'une filière bois énergie. Accompagnés par le Parc naturel transfrontalier du Hainaut et la Fédération régionale des CUMA, ils ont organisé la mobilisation de la ressource à partir de l'élagage de leurs saules têtards.

Les agriculteurs taillent leurs saules pour récupérer le bois issu de l’élagage. Ce dernier, transformé à l’aide d’un broyeur appartenant à un prestataire local, est valorisé en plaquettes bocagères (4 cm de longueur maximum) puis amené jusqu’à une plateforme de stockage où il est entreposé durant 5 mois minimum pour séchage. En effet, le bois en perdant de l’humidité gagne en pouvoir calorifique et un moins grand volume est nécessaire pour fournir la même quantité d’énergie. Les plaquettes produites sont ainsi adaptées pour des chaufferies automatiques de petites et moyennes tailles (jusqu’à 500 kW). Actuellement, au sein du Valenciennois, la filière fournit la chaudière de Bon-Secours et, en 2013, une nouvelle chaufferie sera mise en route sur le territoire. Une structuration et une mobilisation du réseau d’acteurs est également en marche dans le Douaisis.

De plus, en 2012, la filière bois énergie s'est structurée par la mise en place d’une antenne locale de la SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif) Bois Energie des terroirs, la mobilisation des acteurs en est facilitée et la filière est ainsi inscrite de façon durable sur le territoire Scarpe-Escaut.

 

Contacts : Pauline Pecquet (p.pecquet@pnr-scarpe-escaut.fr) et Damien Magnier (d.magnier@pnr-scarpe-escaut.fr)

Interactive maps

Sorties